Verstapen survit aux qualifications du marathon pour décrocher la pole à Imola F1

max verstappen

Max Verstappen a décroché la pole position du Grand Prix d’Émilie-Romagne après une séance de qualification marathon qui a vu cinq drapeaux rouges distincts et a duré près de deux heures.

Le pilote Red Bull a maîtrisé les conditions difficiles et changeantes pour mener Charles Leclerc sur la grille de départ de la séance de qualification Sprint de samedi.

Lando Norris, qui a tiré le dernier drapeau rouge, partira troisième tandis que Carlos Sainz a filé lors des qualifications 2, mais partira toujours 10e en raison de la détérioration des conditions météorologiques.

Une piste mouillée avec une ligne de séchage a accueilli les pilotes au début des qualifications, bien que beaucoup aient encore initialement opté pour des pneus intermédiaires.

Contre cette tendance, Sebastian Vettel et son coéquipier Aston Martin, Lance Stroll, Zhou Guanyu de Sauber et quelques autres.

Sur les pneus intermédiaires, Lewis Hamilton a donné le ton avec un 1m27.214s, tandis que Zhou a réussi un 1m27.745s sur les slicks à gomme tendre.

Ferrari a envoyé sa paire sur des pneus à flancs rouges, Stroll et Vettel montrant qu’ils avaient le rythme, le premier réalisant un temps de 1m23.419s pour passer en pole provisoire.

Alors qu’il restait 12 minutes dans les Qualifications 1, le drapeau rouge était sorti lorsque le frein arrière droit d’Alex Albon a pris feu.

Bien qu’il ait pu retourner aux stands, la voiture semblait avoir laissé tomber une conduite de frein avant que le tambour n’explose alors qu’il reculait en boitant, jonchant le circuit de débris.

La course a repris avec les 19 pilotes restants partant immédiatement, Esteban Ocon étant le premier à établir un temps en 1m23.240s avant que Vettel ne le dépasse en 1m23.095s.

Stroll est ensuite allé une demi-seconde plus vite malgré ce qui ressemblait à un tour relativement stable à bord de l’Aston Martin.

Cela a été démontré par Fernando Alonso, qui était 1,2 s plus rapide quelques instants plus tard, et Lando Norris était encore 0,1 s plus rapide.

Après avoir été rapides à l’entraînement plus tôt dans la journée, les deux Ferrari se sont rapidement hissées au sommet, Sainz 1m20.319s devant Leclerc en 1m2.590s.

Les temps ont continué de chuter à mesure que les conditions de piste s’amélioraient, le rythme tombant à 1m19.545s pour Leclerc dans les trois dernières minutes.

Sainz est ensuite allé plus vite avec un 1m19.305s pour usurper son coéquipier Daniel Ricciardo, remontant à la troisième place pour McLaren devant Kevin Magnussen en quatrième.

Ils ont tous été rétrogradés lorsque Verstappen a été le plus rapide, 1m19.295s, pour perdre lorsque Leclerc a réussi 1m18.796s.

A l’autre bout du tableau, Albon, Ocon, Nicholas Latifi, Pierre Gasly et Yuki Tsunoda ont été éliminés.

Ce fut une arrivée mouvementée, Hamilton et Russell évitant de justesse un départ anticipé, le premier terminant le segment à la 15e place, à seulement 0,004 s plus rapide que Tsunoda.

La pluie devait commencer à tomber peu de temps après le début des qualifications 2, qui a vu une course pour entrer sur la piste des 15 pilotes restants dans la séance.

Un homme équipé de pneus tendres, Sainz a signé un temps de 1m18.990s au départ pour décrocher la pole provisoire.

Verstappen est ensuite allé plus vite, le Néerlandais a réussi un temps de 1m18.793 pour prendre la première place en 0.197s.

Sainz a déclenché le deuxième drapeau rouge des qualifications lorsqu’il s’est retrouvé hors de la route à Rivazza avec un peu moins de 11 minutes à faire.

Il s’est assis deuxième à l’époque, seulement pour perdre l’arrière lorsqu’il a tourné dans le dernier virage, heurtant la barrière avec le côté gauche de la voiture.

A la reprise de la séance, la pluie annoncée était arrivée, inondant le circuit et renvoyant tous les pilotes vers leur sort.

En conséquence, personne n’est sorti alors que la procédure reprenait, le temps s’écoulant sur une piste de course silencieuse.

Cela a été cassé par Vettel, qui a opté pour des pneus intermédiaires, ne serait-ce que pour réaliser le tour le plus rapide dans des conditions humides avant les qualifications 3.

Une poignée d’autres ont emboîté le pas – Leclerc, Perez, Alonso et Bottas – bien qu’aucun n’ait amélioré ses efforts précédents.

Par conséquent, les deux Mercedes ont été éliminées, Russell à la onzième place devant Schumacher, Hamilton, Zhou Guanyu et Stroll.

C’était la première fois depuis le Grand Prix du Japon 2012 qu’aucune Mercedes n’avait atteint les phases finales de la session, une série de 187 courses.

Les intermédiaires étaient à l’ordre du jour au début de la Q3, les neuf coureurs restants sortant immédiatement au début de la session.

Un tête-à-queue de Magnussen a provoqué un autre drapeau rouge lorsque le pilote Haas a quitté la route à Acque Minerali, gardant la voiture hors de la clôture et pouvant récupérer dans les stands.

Personne n’avait fixé de temps jusque-là, la séance a repris avec 8:51 restantes.

Sans surprise, ce fut un redémarrage chargé une fois que le drapeau vert a été montré, Magnussen parmi ceux qui sortaient.

Ricciardo a été le plus rapide avec son premier tour complet en Q3, 1m29.742s, mais a rapidement été abandonné dans l’ordre car Verstappen et Leclerc étaient plus rapides.

Verstappen s’est ensuite amélioré pour passer en pole provisoire quelques instants avant que le drapeau rouge ne soit montré, avec seulement 2:58 restant au compteur.

L’arrêt a été le résultat de Bottas à la sortie de Variante Alta, le Finlandais sortant de la voiture après être sorti de la route en sortant de la chicane.

Le peloton s’est dirigé vers la voie environ 90 secondes avant l’ouverture de la voie des stands, Verstappen en tête de la file d’attente et ne voulant pas céder cette place à Leclerc alors qu’ils revenaient sur la piste.

Les conditions s’étaient légèrement aggravées sous le drapeau rouge de Bottas, et la course n’avait jamais vraiment commencé avant que Norris ne quitte la route à Acque Minerale pour déclencher le cinquième arrêt de la séance.

Alors qu’il ne restait que 38 secondes au compteur, la session n’a pas été relancée.

Cela signifie que les livres d’histoire enregistreront Max Verstappen comme vainqueur de la pole position ce week-end, quel que soit le résultat des qualifications de sprint de samedi.

Il alignera Leclerc en deuxième de Norris en troisième, puis Magnussen quatrième d’Alonso, Ricciardo, Perez, Bottas, Vettel et Sainz, qui n’est jamais entré en Q3.

Alors que les qualifications ont défini l’ordre de la séance de qualification Sprint de samedi, l’ordre de cette séance dictera finalement la grille de la course de dimanche.

Résultats : Grand Prix d’Émilie-Romagne de Formule 1, Qualifications

Pos. le numéro Conducteur équipe Q1 Q2 Q3
une une max verstappen course de taureaux rouges 1:19 295 1:18 793 1:27 999
deux seize Charles Leclerc équipe ferrari 1:18 796 1:19 584 1:28 778
3 4 lando norris Équipe McLaren F1 1:20 168 1:19 294 1:29 131
4 vingt Kevin Magnussen Équipe Haas F1 1:20 147 1:19 902 1:29 164
5 14 Fernando Alonso équipe alpine f1 1:20 198 1:19 595 1:29 202
6 3 Daniel Ricardo Équipe McLaren F1 1:19 980 1:20 031 1:29 742
7 Onze Sergio Pérez course de taureaux rouges 1:19 773 1:19 296 1:29 808
8 77 Valtteri Bottas Équipe Alfa Romeo F1 1:20 419 1:20 192 1:30 439
9 5 Sebastian vettel Équipe Aston Martin F1 1:20 364 1:19 957 1:31 062
dix 55 Carlos Sainz équipe ferrari 1:19 305 1:18 990 0:00 000
Onze 63 George Russel Équipe Mercedes-AMG F1 1:20 383 1:20 757
12 47 Mike Schumacher Équipe Haas F1 1:20 422 1:20 916
13 44 Lewis Hamilton Équipe Mercedes-AMG F1 1:20 470 1:21 138
14 24 Zhou Guangyu Équipe Alfa Romeo F1 1:19 730 1:21 434
quinze 18 tour de lance Équipe Aston Martin F1 1:20 342 1:28 119
seize 22 yukitsunoda Scuderia Alpha Tauri 1:20 474
17 dix Pierre Gasley Scuderia Alpha Tauri 1:20 732
18 6 Nicolas Latif course williams 1:21 971
19 31 Esteban Ocon équipe alpine f1 1:22 338
vingt 23 alex albon course williams 0:00 000

Add Comment