Les plans massifs des Warriors révélés pour les matchs de la LNR en Nouvelle-Zélande

Les Warriors ont fait des plans spectaculaires pour leur retour permanent en Nouvelle-Zélande l’année prochaine, avec des matchs supplémentaires de la LNR à travers le pays au début et à la fin de la saison.

On parle depuis un moment que les Warriors cherchent à jouer plus de matchs de cette équipe de Tasmanie en 2023 après avoir passé la majeure partie des trois dernières années coincés en Australie.

Le PDG Cameron George a révélé à Stuff les plans ambitieux du club et, s’ils se concrétisent, apportera plus de ligue de rugby de haut niveau en Nouvelle-Zélande que jamais auparavant.

“Ce que nous aimerions faire, c’est apporter des jeux en Nouvelle-Zélande au début de l’année et nous aimerions le faire en association avec Wellington”, a déclaré George à Stuff.

LIRE LA SUITE:
* Warriors confirmés pour cinq matchs de la LNR en Nouvelle-Zélande en 2022
* Le PDG des Warriors, Cameron George, rencontrera les clubs de Sydney pour jouer à Auckland en 2021
* Les Warriors s’attendent toujours à jouer 20 matchs en Nouvelle-Zélande l’année prochaine, malgré la réticence de la LNR

“Shane Harmon (PDG du Sky Stadium) a été fantastique dans son intérêt à essayer d’attirer ce contenu.

« Idéalement, ce que nous aimerions faire, c’est jouer un match à domicile, un match à l’extérieur à Wellington, un match à domicile, un match à l’extérieur à Wellington, puis un match à domicile.

Le Melbourne Storm est l'un des clubs en pourparlers avec les Warriors pour participer à deux week-ends triples en Nouvelle-Zélande.

Chris Hyde/Getty Images

Le Melbourne Storm est l’un des clubs en pourparlers avec les Warriors pour participer à deux week-ends triples en Nouvelle-Zélande.

“Cela nous donne donc cinq matchs en Nouvelle-Zélande en début d’année.”

George négocierait avec les clubs australiens pour amener ces matchs à Wellington car ils renonceraient à leurs matchs à domicile.

Mais George regarde au-delà d’une aubaine NRL en Nouvelle-Zélande plus tôt dans l’année et espère tirer le meilleur parti d’un problème auquel sont confrontés un certain nombre de clubs australiens en 2023.

“L’année prochaine, c’est la Coupe du monde féminine de la FIFA (en juillet et août), ce qui bloque le stade Suncorp, le parc AAMI et certains stades de Sydney”, a déclaré George.

“J’ai parlé à la LNR et à tous les clubs impliqués, j’ai eu un appel Zoom avec tous les PDG de ces clubs la semaine dernière, Storm, Roosters, Rabbitohs, Broncos et je parlerai également à d’autres clubs et j’ai déjà parlé. à Penrith sur les opportunités.

«Ce que nous aimerions essayer de développer, ce sont des week-ends consécutifs en double ou triple tête en Nouvelle-Zélande.

Le PDG de Warriors, Cameron George, recherche le soutien d'Auckland Unlimited pour le concept de triple en-tête de la LNR.

Andrés Cornaga / www.photosport.

Le PDG de Warriors, Cameron George, recherche le soutien d’Auckland Unlimited pour le concept de triple en-tête de la LNR.

“Idéalement, ce sont six équipes, bien que cela ne puisse être que quatre, mais c’est pour aider les équipes qui n’ont pas de stade pour jouer et Mt Smart peut être une option fantastique.

“C’est juste conceptuel, mais ce dont je vous ai parlé, c’était de jouer un match double samedi et un match simple dimanche.

«Le week-end suivant, un match vendredi soir et une double tête samedi. Toutes les équipes peuvent rentrer chez elles dimanche.

«Ainsi, avec six équipes, cela donne à chaque équipe un match aller-retour sur deux week-ends ici.

“Je m’attends à ce que Mt Smart soit le premier week-end et une autre région de Nouvelle-Zélande pour le deuxième week-end, même si cela pourrait être à nouveau Auckland, nous verrons simplement où nous trouverons de l’aide.

Le Sky Stadium accueillerait deux matchs des Warriors au début de la saison prochaine si le plan de Cameron George se concrétise.

Hagen Hopkins/Getty Images

Le Sky Stadium accueillerait deux matchs des Warriors au début de la saison prochaine si le plan de Cameron George se concrétise.

“J’ai parlé à Jaymes Boland-Rudder (directeur général exécutif – associations) de la LNR, j’ai parlé aux clubs, j’ai contacté Auckland Unlimited et j’ai d’autres réunions avec eux.

Il est courant lors des Coupes du Monde de la FIFA que les stades soient verrouillés pendant plusieurs semaines lorsque des tournois ont lieu, ce qui pose des problèmes à la LNR et aux clubs quant à l’endroit où les matchs peuvent être joués.

La perspective de voir les Warriors plus des clubs glamour, Storm, Roosters, Broncos, Rabbitohs et peut-être les Panthers pendant un week-end serait une proposition délicieuse pour tout fan de la ligue en Nouvelle-Zélande.

George dit que la réponse des clubs et de la LNR à son idée a été positive.

“Les clubs ont été mis en avant en disant continuons à explorer cela et c’est un excellent concept”, a-t-il déclaré.

«Je ne peux pas parler assez de Brisbane, Souths, Roosters et Melbourne dans leurs réponses jusqu’à présent.

“Nous devons en déterminer les conséquences commerciales, nous devons donc avoir plus de discussions avec Auckland Unlimited (une branche d’Auckland Council) et d’autres autorités, mais chacun des clubs veut aider et redonner à la Nouvelle-Zélande.

“Ils voient cela comme une façon de dire merci aux Warriors et à la Nouvelle-Zélande, mais nous devons aussi faire en sorte que les publicités fonctionnent.

«Nous allons devoir travailler rapidement là-dessus, nous allons donc avoir besoin de réponses d’Auckland Unlimited et de quiconque d’autre auprès duquel nous pouvons obtenir un financement, car cela l’exige.

«La LNR doit également jouer son rôle et, espérons-le, offrir son soutien et y voir une opportunité à utiliser l’année prochaine comme la renaissance de la ligue de rugby en général.

“Il ne s’agit pas seulement des Warriors, il s’agit de la ligue de rugby en Nouvelle-Zélande. S’il n’y avait que nous, je choisirais quelques clubs et leur offrirais de l’argent pour amener des matchs ici.

“Mais ce serait un événement unique et passionnant pour les fans de sport en Nouvelle-Zélande, en particulier s’il implique ce type de clubs.”

Alors que les frontières sont à nouveau ouvertes et que les villes tentent d’attirer les touristes australiens, pouvoir leur offrir un festival de football avec tout ce que la Nouvelle-Zélande a à offrir devrait être une proposition passionnante pour les organismes touristiques nationaux et régionaux. .

Cela permet également à la LNR de réintroduire une de ses initiatives pré-Covid-19, qui était de promouvoir significativement la ligue en Nouvelle-Zélande.

«La LNR doit comprendre à quel point cela profiterait au jeu de la ligue de rugby en Nouvelle-Zélande. Je suis sûr que oui, Andrew Abdo (PDG) est un commerçant intelligent », a déclaré George.

«Nous voulons vous encourager à penser de cette façon avec nous, car vous ne pouvez pas simplement allumer les lumières, nous devons faire le tour pour les fans de sport et pour les différentes régions.

“Ces deux concepts nous donneront beaucoup plus de contenu en Nouvelle-Zélande sans le surcharger, cela nous permettra d’être stratégiques avec certains emplacements et marchés et ce serait une expérience unique d’avoir des en-têtes triples ou doubles et que les équipes restent pour la semaine et s’engager avec les communautés.

REGARDE

PLAN DIRECTEUR DES GUERRIERS POUR 2023

Cinq matchs en Nouvelle-Zélande en début de saison, en alternance entre le Mt Smart Stadium d’Auckland et le Sky Stadium de Wellington

Deux triples têtes de la LNR au cours de week-ends consécutifs, dont Roosters, Storm, Rabbitohs et Broncos. Premier week-end au Mt Smart Stadium, deuxième week-end probablement loin d’Auckland.

Add Comment